Symptômes

Symptômes tels que saignements, démangeaisons, etc.

Les symptômes qui indiquent la présence d’hémorroïdes peuvent également s’avérer être d’autres troubles du rectum ou de l’anus. Une douleur à l’abdomen n’est pas toujours liée à une appendice ou à une hernie.

Nous aimerions vous fournir quelques informations à l’avance. Dans ce contexte, il est important de savoir que les symptômes se prononcent différemment selon les patients et que la plupart des maladies entraînent de nombreux symptômes différents.

En principe, les diagnostics à distance ne sont pas possibles. Si vous avez des symptômes, il est important d’aller au fond des choses.

Cependant, nous savons aussi que ces maladies sont désagréables et souvent taboues. Nous avons organisé notre cabinet de manière à ce que vous puissiez vous sentir à l’aise avec nous et que votre vie privée soit garantie.

Bosses et gonflements au niveau de l’anus

Les ganglions qui se forment près de l’anus peuvent être des verrues, par exemple les verrues génitales contagieuses (condylomes).

Les caillots de sang, par exemple après une forte pression, sont fréquents, ce sont les thromboses de la veine anale.

Les plis cutanés lâches sont généralement des marisques inoffensives.

Si un tissu prolonge pendant la défécation, il peut s’agir d’hémorroïdes ou de polypes.

Des gonflements très douloureux peuvent être un abcès anal, dû par exemple à une fistule anale.

Il faut écarter la possibilité d’un cancer de l’intestin, surtout si les bosses sont dures et se développent lentement.

Douleur dans la région anale

Il existe différents types de douleur et différentes situations qui accentuent la douleur. Ceci est très important pour le diagnostic. Par exemple, les fissures anales provoquent généralement une douleur lancinante pendant la défécation et la thrombose anale une douleur permanente et lancinante. Une douleur sourde et profonde peut indiquer une infection, un abcès, une envie douloureuse de déféquer peut indiquer une inflammation de la muqueuse de l’intestin, par exemple une gonorrhée ou une syphilis.

Les hémorroïdes ne sont souvent pas douloureuses.

La douleur est un symptôme aigu, dû par exemple à une inflammation, et doit être examinée rapidement.

Mouillé dans la raie des fesses

Les hémorroïdes ne sont pas les seules à entraîner des sécrétions muqueuses. Tout comme le nez en cas de rhume, la sortie intestinale peut également suinter en cas de maladie.

Démangeaisons sur les fesses

Les démangeaisons sont un symptôme typique des hémorroïdes et sont dues à une inflammation de la peau au niveau de l’anus, par exemple en raison d’une trop forte humidité. Les autres causes de démangeaisons sont les infections par des bactéries, des champignons et des virus. Les vers qui rampent hors de l’intestin la nuit sur la peau sensible de l’anus provoquent également des démangeaisons.

Brûlure dans le pli de la fesse

Si la peau est gravement enflammée, les démangeaisons gênantes se transforment en une sensation de brûlure douloureuse, avec des douleurs notamment lors de l’hygiène anale. Cela peut être une indication d’hémorroïdes, d’eczéma, de fissures, fissures, marisques et fistules.

Constipation

Qu’est-ce que la constipation ? Le ralentissement de l’activité intestinale entraîne la constipation. Dans ce cas, un régime alimentaire sain, c’est-à-dire manger lentement et bien mâcher, un apport suffisant en liquide et de l’exercice physique peuvent aider.

Parfois, cependant, des hémorroïdes hypertrophiées ou une inflammation des muqueuses provoquent une pression permanente dans le rectum, ou la sensation d’une envie pressante de déféquer, et feignent ainsi la constipation.

Très rarement, une tumeur intestinale est également responsable de la constipation car elle bloque la lumière de l’intestin.

Incontinence fécale

L’incontinence fécale ou la faiblesse de la rétention fécale se divise en 3 étapes (couches, selles humides et solides) et peut être due à une faiblesse du sphincter ou à une blessure (par exemple après un accouchement difficile). Cependant, les patients le ressentent souvent comme une incontinence lorsque l’intestin sécrète du mucus à la suite de maladies proctologiques (muguet anal). Les hémorroïdes et les troubles fonctionnels de la sensibilité et de la motricité des muscles intestinaux peuvent également entraîner ce symptôme extrêmement désagréable. Le traitement de la cause permet de retrouver un anus étanche et continent.

Eczéma

L’eczéma signifie inflammation de la peau et se produit en raison de diverses causes ou stimuli qui perturbent l’environnement et l’intégrité de l’anus.

La peau de cette zone du corps est très sensible et donc vulnérable. La peau des pores n’est pas bien ventilée, il y a aussi des résidus de selles, de la sueur et souvent des mesures d’hygiène incorrectes ou exagérées.

Par exemple, les lingettes humides sont toxiques ou vénéneuses pour la peau anale sensible en raison des conservateurs qu’elles contiennent. Dans ce cas, on parle d’eczéma toxique irritatif.

D’autres maladies de la peau, comme le psoriasis, la neurodermatite ou les réactions allergiques, entraînent des problèmes, notamment au niveau de l’anus, et nécessitent un traitement.

Les infections dues aux rapports anaux peuvent entraîner la transmission sexuelle de maladies telles que la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis, l’hépatite ou le VIH. Cela entraîne une grave inflammation de la peau dans la zone anale.

Les bactéries peuvent également infecter la peau anale d’autres manières, surtout si elle est déjà endommagée par l’eczéma toxique irritatif décrit plus haut.

Vous souhaitez prendre un rendez-vous en ligne dans notre cabinet ?

A propos de nous


Cabinet de proctologie et de chirurgie de Munich, directement à la station de métro Max-Weber-Platz

Einsteinstrasse 1, 81675 München

Légales

Heures de cabinet

Lu 7:00-19:00
Ma 7:00-19:00
Me 7:00-19:00
Je 7:00-19:00
Ve 7:00-19:00